Au Comité d’Action pour le Renouveau (CAR), il faut qu’on augmente le nombre des élus du peuple jusqu’à 117 à raison d’un député par commune étant donné qu’il y a 117 communes. 

Nicolas Agbo, 2ème Vice-président du Comité d’Action pour le Renouveau (CAR) explique les raisons qui sous-tendent cette proposition.

<< Un parti politique ne cherche pas seulement le bien de son fief. Notre père fondateur feu Yaovi Agboyibo nous a dit que, lorsque vous faites la politique, faites en sorte que les fruits jaillissent partout. Les fruits de la politique du CAR doit donc jaillir partout, avoir des retombées sur l’ensemble du territoire national >>.

Selon lui, il y a 117 communes. Alors, lorsqu’il a été question de revoir le découpage, le CAR a trouvé une occasion en or pour appliquer vraiment la décentralisation. Ainsi, vu que chaque commune constitue une entité de développement, nous proposons qu’un député soit issu de chaque commune afin qu’il ait un droit de regard sur tout ce qui se passe au parlement.

Le 2ème Vice-président poursuit en disant qu’on clame souvent que les députés sont nationaux mais l’expérience a montré qu’aucun député du Grand Lomé par exemple n’est allé défendre les populations de Djarakpanga. Or aujourd’hui, si nous optons pour le fait que chaque commune ait un député, l’élu du peuple en question saura qu’il a vraiment un compte à rendre à la localité d’où il est issu.

C’est autant de réflexions qui amène le CAR a demandé à ce qu’un député soit rattaché à une commune. Néanmoins, il affirme que la circonscription électorale soit toujours la préfecture pour que garder le scrutin de liste à la plus forte moyenne.

Il poursuit en disant qu’une fois que cela va être fait, ça veut dire que le problème de découpage est réglé et pour toujours.

<< Le concept est très simple. Que ce soit une commune de 500 habitants ou de 500 mille habitants, c’est une commune. Donnons à toutes les communes un droit de regard >>, a-t-il conclu.

Pour rappel, Togo, l’Assemblée nationale est composée de 91 sièges dont les membres sont élus pour cinq ans au scrutin proportionnel de liste dans trente circonscriptions de 2 à 10 sièges chacune.

[Contactez le site web actubilan.tg au 00228 90 08 58 17]

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *