L’une des attributions de l’Assemblée nationale est de procéder au renouvellement des membres de certaines institutions de la République dont la HAAC. C’est dans ce sens que le vendredi 29 décembre 2023, la Représentation nationale a procédé à l’élection de six (6) nouveaux membres de la Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication (HAAC).

C’était au cours de la 5ème séance plénière de la 2ème session ordinaire de l’année 2023. Présidée par Madame Yawa Djigbodi Tsègan, Présidente de l’Assemblée nationale, cette séance a connu la participation de Christian Eninam Trimua, Ministre, Secrétaire général du gouvernement.

Le renouvellement des membres de la HAAC répond à un impératif majeur, celui de se conformer aux textes régissant le domaine. Ce faisant, il insuffle un nouveau dynamisme à l’institution.

 Sur les candidatures notamment la liste des professionnels relevant de l’OTM et celle des candidats n’appartenant ni aux médias, ni à la presse, ni aux institutions de la République, soumises lors d’un appel lancé par la présidente de l’Assemblée nationale, Yawa Djigbodi Tsègan, six (6) sont élus  par les députés. Il s’agit de : EKPE Komla Dodzi (85 voix), GAWOU Kodjo (85 voix), KANWORE Sambiani M. Mindieba (85 voix), TCHAGNAO Arimiyao (86 voix), ABETE Pirenam (86 voix) et AGBOH Komlanvi (86 voix).  

La HAAC est l’institution de régulation des médias. Elle a pour mission de garantir la qualité des programmes,  assurer la liberté et la protection de la presse et de tous moyens de communication de masse dans le respect de la loi ; de veiller au respect de la déontologie en matière d’information et à l’accès équitable des partis politiques, des associations et des citoyens aux moyens officiels d’information et de communication et de garantir l’utilisation équitable et appropriée des organismes publics de presse et de communication audiovisuelle par les institutions de la République. Brièvement, la HAAC régule le travail des médias.

Pour rappel, la HAAC est composée de neuf (09) membres choisis sur la base de leur compétence à raison de trois (03) désignés par le Président de la République; quatre (04) élus par l’Assemblée nationale sur la liste des professionnels de la presse établie par l’Observatoire Togolais des Médias (OTM) ; deux (02) élus par l’Assemblée nationale parmi des candidats n’appartenant ni aux médias, ni à la presse, ni aux institutions de la République.

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *