Le budget 2024 du Togo s’élève à plus de 2000 milliards de FCFA dont 1042 milliards de FCFA attendus de l’Office Togolais des Recettes (OTR) à travers la mobilisation de recettes fiscales et douanières de la même année, contre 912 milliards de F Cfa mobilisés en 2023.

Les recettes fiscales devraient s’établir à plus de 519  milliards F Cfa et  celles douanières à plus de 522 milliards  de F Cfa.

L’impôt  et les taxes douanières constituent la principale source de revenu pour les Etats. Ils servent à  financer les missions générales de l’Etat notamment les projets d’infrastructures de développement, l’amélioration des conditions de vie des populations par la mise en place d’infrastructures sociales et la conduite des  politiques de lutte contre la pauvreté.

Les recettes douanières sont  l’ensemble des droits et taxes perçus par la douane pour le compte de l’Etat.  Elles constituent le niveau de participation de la douane dans le budget de l’Etat.

Les recettes fiscales sont relatives aux   prélèvements sur les revenus  des entreprises et  des personnes qui exercent des activités commerciales.

Depuis quelques années, l’Office togolais des recettes privilégie le consentement volontaire à l’impôt avec un système de desserrement fiscal mis en place par l’Etat. Une dizaine de taxes est suspendue en plus des exonération sur certains matériels.

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *