Le classement mondial des puissances militaires pour l’année 2024, établi par le site américain spécialisé en défense Global Firepower (GFP), met en lumière la présence notable de plusieurs pays africains.

Dans ce classement, les pays d’Afrique du Nord et l’Afrique du Sud se positionnent en tête sur le continent.

L’Égypte mène le peloton en se classant 15e au niveau mondial, suivie de près par l’Algérie à la 26e place. L’Afrique du Sud complète le trio de tête en se plaçant au 33e rang mondial.

– Classement

1er:     Égypte (15e rang)

2ème: Algérie (26e)

3ème: Afrique du Sud (33e)

4ème: Nigeria (39e)

5ème: Éthiopie (49e)

6ème: Angola (55e)

7ème: Maroc (61e)

8ème: RDC (73e)

9ème: Tunisie (74e)

10ème: Soudan (76e)

– Comparaison Mondiale

Sur le plan mondial, les États-Unis conservent leur position de leader incontesté, suivis par la Russie, la Chine, l’Inde et la Corée du Sud. Cette hiérarchie souligne l’importance stratégique de la défense et de la puissance militaire dans les relations internationales.

Enjeux et Perspectives

Ce classement de GFP est un indicateur clé pour mesurer la force militaire des pays, tenant compte de divers facteurs tels que l’arsenal, le budget de la défense, la logistique et la capacité de déploiement.

Ces classements sont essentiels pour évaluer les positions sur l’échiquier mondial et pour planifier les stratégies de défense future.

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *