La cheffe du gouvernement, Victoire Tomégah-Dogbé a assisté mercredi 6 mars 2024 à Lagos au Nigéria, au nom du Président de la République Faure Essozimna Gnassingbé, à la cérémonie de remise du Prix Obafemi Awolowo du leadership. Cette année, ce prestigieux prix a été décerné au Président de la Banque africaine de développement (BAD), Dr Akinwumi Ayodeji Adesina pour son parcours exceptionnel.

Ce prix créé en mémoire du Chef Obafemi Awolowo, homme d’État et leader nationaliste nigérian, récompense chaque année les leaders du monde qui se sont particulièrement distingués par leur excellence en matière de leadership en favorisant le développement humain, la bonne gouvernance et la transformation sociétale.

Le Premier ministre qui prenait part à la cérémonie aux côtés d’autres chefs d’Etat du continent et d’anciens présidents du Nigéria, a salué la capacité du Président de la BAD à aborder les questions complexes avec perspicacité, créativité et passion. Selon la cheffe du gouvernement, il a su identifier les secteurs au cœur de la transformation de nos économies et les adresser. L’agriculture et la sécurité alimentaire ; l’énergie et l’accès à l’eau ; la croissance verte et l’industrialisation durable.

« Grâce à des leaders comme Dr Adesina, nous élaborons notre vision, nos solutions et, au final, notre narratif. Car aujourd’hui plus qu’hier, nous ne voulons plus que d’autres bâtissent les solutions à notre place. Merci d’être le promoteur en chef de l’Afrique, cher Dr ! « Au nom du Chef de l’Etat, en mon nom propre mais aussi au nom du gouvernement togolais, je félicite très chaleureusement notre frère le Dr Akiwumi Adesina pour son leadership exceptionnel et pour la confiance qu’il inspire. », a affirmé Victoire Tomégah-Dogbé.

Le prix Awolowo du leadership est non seulement une reconnaissance des qualités de celui qui le reçoit mais aussi une célébration de l’héritage très riche laissé par Chief Obafemi Awolowo.

« Avec Dr Adesina, nous avons entamé un projet structurant et innovant qui est l’agropole de la région de la Kara et qui s’étend sur des milliers d’hectares. De même, nous avons développé un projet sur les chaînes de valeurs agricoles en particulier pour les jeunes. Un projet qui a transformé les jeunes en agriculteurs prospère et qui a boosté la production agricole de produits biologiques. Tant et si bien que notre pays est devenu le premier exportateur de soja bio vers l’Union européenne. Récemment lors de l’Africa Invesment Forum, nous avons été impressionnés par les efforts qu’il a personnellement déployés et par l’appui apporté à notre pays dans la mobilisation des investisseurs autour des projets de construction des chemins de fer et de corridors de transport au Togo. », a-t-elle conclu.

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *