Les élus du peuple avec à leur tête la Présidente de l’Assemblée nationale, Yawa Djigbodi Tsègan ont procédé mardi 5 mars 2024 à Lomé, à l’ouverture solennelle de la première session ordinaire de l’année conformément aux dispositions de l’article 55 alinéa 2 de la Constitution. La cérémonie a été marquée par le discours inaugural de session de la Présidente de l’Assemblée nationale. On note déjà vingt-un (21) projets et une proposition de loi déposés sur le bureau de l’Assemblée nationale couvrant des domaines aussi variés que divers notamment la révision constitutionnelle, les finances, l’économie, le foncier, l’environnement, les entreprises publiques.

« Je vous convie chers collègues à œuvrer sans relâche, à faire preuve de dialogue constructif afin que toutes les décisions s’inscrivent dans l’intérêt supérieur de la nation », a indiqué Yawa Djigbodi Tsègan, Présidente de l’Assemblée nationale.

L’ouverture de cette première session ordinaire offre donc l’opportunité aux parlementaires d’exercer leurs missions constitutionnelles de représentation, de vote et de contrôle de l’action gouvernementale. 

Elle s’est déroulée en présence du Ministre, Secrétaire général du gouvernement, d’anciens Premiers ministres, des Présidents des institutions de la République, des membres du gouvernement, des représentants du corps diplomatique et des institutions internationales accréditées au Togo et plusieurs invités de marque.

La Présidente de l’Assemblée nationale a relevé, « la maturité des différents groupes parlementaires qui privilégient en toutes circonstances les valeurs triomphantes de dialogue et de concorde » et, la poursuite de leur mission.

« Dans le sillage de l’histoire parlementaire, nous poursuivons le devoir qui est le nôtre, celui de contribuer à forger une législation innovante. Ce moment, mes chers collègues, est une convocation non seulement de notre engagement envers la démocratie et la justice, mais aussi la réaffirmation de notre volonté inébranlable de servir le Togo avec intégrité », a indiqué Yawa Djigbodi Tsègan ,Présidente de l’Assemblée nationale.

Cette volonté fermement affichée, reste soutenue par le charisme du Président de la République, souligne la Présidente de l’Assemblée.

« Ce cap que nous maintenons reste guidé par la vision du Président de la République garant de la continuité de l’Etat et des institutions de la République pour reprendre la formule consacrée par la Constitution d’où la nécessité de célébrer les actions honorables sans cesse posées. Je voudrais donc rendre hommage au Président, Son Excellence Monsieur Faure Essozimna Gnassingbé, dont les très hautes orientations font garantir à notre pays un climat de paix et de sécurité. Dans le même élan de reconnaissance, nous nous devons de nous réjouir de sa contribution aux efforts de construction d’un monde meilleur, le triomphe de la diplomatie de paix du Togo. En effet, grâce à la mission de médiation confiée au Président de la République par ses pairs, nous assistons à la levée des sanctions de la Communauté Économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), favorisant ainsi la consolidation de la stabilité et de la solidarité dans la sous-région.  

Cet heureux dénouement reflète l’abnégation d’un homme d’État et établit une fois encore le rôle historique que le Togo joue en tant que pilier de paix et de dialogue entre les nations. 

C’est donc avec un profond respect et une immense fierté que nous saluons cette grande réussite, réussite qui renforce notre conviction dans les principes de coopération et d’unité, socles indispensables pour la coexistence pacifique des peuples un monde en perpétuelle mutation. » a-t-elle ajoutée.

En outre, la représentation nationale a déroulé dans son agenda des projets et propositions de loi en vue d’asseoir une démocratie vitale. 

Comptant sur la détermination et la contribution de tous, la Présidente a souhaité que cette première session ordinaire marque une étape significative dans la marche commune vers un avenir meilleur pour tous en renouant avec la solidarité pour un Togo chéri, uni, prospère et surtout pour un Togo, l’or de l’humanité.

Pour rappel, cette session ordinaire va durer 4 mois tout comme la précédente.

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *