En conformité avec les dispositions de l’article 12 du Protocole additionnel sur la démocratie et la bonne gouvernance de la CEDEAO de 2001, de l’article 53 (c) du Cadre de prévention des conflits de la CEDEAO et de la Décision de l’Autorité des Chefs d’État et de Gouvernement autorisant les missions préélectorales dans les États membres qui organisent des élections, une mission de la CEDEAO conduite par S.E. Maman Sambo SIDIKOU, ancien Représentant de l’Union Africaine au Mali et au Sahel séjourne au Togo, apprend-on d’un communiqué de ladite institution en date du 16 avril 2024. 

La Mission rencontrera au cours de son séjour au Togo du 15 au 20 avril, les principales parties prenantes au processus électoral, notamment les responsables des institutions et agences de l’Etat, les partis politiques, l’organe de gestion des élections, les organisations de la société civile, les médias, et les partenaires

        -L’intégralité du Communiqué 

Le Président de la Commission de la CEDEAO, SEM Omar Alieu Touray, a approuvé le déploiement d’une Mission d’information au Togo dans la perspective des élections législatives et régionales prévues le 29 avril 2024. 

La Mission entreprendra une évaluation préélectorale conformément aux textes communautaires et ne s’engagera dans aucun autre processus comme indiqué dans un communiqué antérieur, qui a été retiré. 

Cette Mission d’information est en conformité avec les dispositions de l’article 12 du Protocole additionnel sur la démocratie et la bonne gouvernance de la CEDEAO de 2001, de l’article 53 (c) du Cadre de prévention des conflits de la CEDEAO et de la Décision de l’Autorité des Chefs d’État et de Gouvernement autorisant les missions préélectorales dans les États membres qui organisent des élections. 

Conduite par S.E. Maman Sambo SIDIKOU, ancien Représentant de l’Union Africaine au Mali et au Sahel, la Mission rencontrera, au cours de son séjour au Togo du 15 au 20 avril, les principales parties prenantes au processus électoral, notamment les responsables des institutions et agences de l’Etat, les partis politiques, l’organe de gestion des élections, les organisations de la société civile, les médias, et les partenaires. 

La Mission soumettra son rapport et ses recommandations au Président de la Commission de la CEDEAO pour qu’il prenne des décisions et des mesures appropriées, y compris le déploiement d’une Mission d’Observation Electorale (MOE) pour les élections législatives et régionales.

[Pour vos besoins de reportages et de publicités, contactez le site web actubilan.tg au 00228 90 08 58 17].

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *