La gestion des situations d’urgences et catastrophes occasionnant des dégâts multiformes demeure un défi majeur pour les acteurs de la plateforme nationale de réduction des risques de catastrophes. 

Après l’incendie ravageur du marché de Agoe Assiyéyé enregistré dans la nuit du 21 au 22 décembre 2023, auxquels s’ajoutent les incendies des boutiques de l’établissement Elino à Kara et celui du marché de Tchébébé, l’Agence Nationale de Protection Civile (ANPC), a organisé mercredi 17 janvier 2023 au siège de sa direction générale, une réunion de concertation avec l’ensemble des acteurs techniques de la plateforme nationale de réduction des risques de catastrophes avec les élus locaux et d’autres acteurs clés entre autres, ordre des ingénieurs, les compagnies d’assurance, chambre de métiers, ordre des urbanistes, ordre des architectes.

La réunion a permis de présenter aux participants le point de la gestion de l’incendie du marché de Agoè Assiyéyé pour lequel le gouvernement s’est fortement impliqué à travers une bactérie de mesures sécuritaires, sanitaires, sociales, économiques et environnementales. 

Les débats ont également permis de recueillir des recommandations visant à améliorer la règlementation sur la construction des Établissements Recevant du Public (ERP) et les Immeubles de Grande Hauteur (IGH) et l’adoption des mesures adéquates visant leur respect afin de réduire les impacts d’éventuels des incendies et d’autres aléas dans les ERP-IGH ou encore, à défaut de les éviter.

A l’unanimité, les participants ont décidé de mettre en place un comité multisectoriel chargé de suivre la mise en œuvre des recommandations formulées et veiller scrupuleusement à une amélioration significative de la réglementation en matière de construction et de gestion des ERP- IGH.

[Contactez le site web actubilan.tg au 00228 90 08 58 17]

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *