Dans la région de la Kara, 20.856 ménages bénéficient des Transferts monétaires (TM) et des mesures d’inclusion économique (MIE) du Fonds additionnel au projet Filets sociaux et services de base (FA FSB).

Le village Bouladè Lamba est bénéficiaire des TM et MIE du Fonds additionnel du projet FSB. 

Ainsi, 90 ménages, dont celui de Hodalo Tonou, ont bénéficié des transferts monétaires de 90 000 francs CFA pour les besoins du ménage, et de 100 000 francs CFA pour la mise en place d’une activité génératrice de revenus.

Plusieurs témoignages ont retenu l’attention de l’équipe de l’Antenne régionale Kara de l’Agence nationale d’appui au développement à la base (ANADEB), dont celui de Hodalo Tonou, lors d’une visite de terrain à Bouladè Lamba, une localité située dans la préfecture d’Assoli à 13 Km de la ville de Kara.

<< Grâce au double soutien de l’ANADEB à travers le projet Filets sociaux et services de base, ma vie a changé positivement. Dans notre village nous avons bénéficié de deux sortes de soutiens. A la base, l’un était destiné aux besoins du menage et l’autre pour entreprendre. Ayant hate d’atteindre mon objectif, j’ai pris le risque de convertir les deux fonds soit 190 000 francs CFA pour achever la construction de mon salon et l’équiper. Depuis Décembre j’ai alors commencé par travailler désormais à mon propre compte en tant que coiffeuse. D’une manière ou d’une autre chaque bénéficiaire dans ce village a renforcé son potentiel économique. Je tiens à dire merci au projet. Moi j’ai pu tirer mon épingle du jeu et je souhaite que de telles œuvres se multiplient afin que ceux qui pour des raisons de santé ou d’autres situations plus compliquées n’ont pas pu entreprendre, puisse se relever >>, Hodalo Tonou, bénéficiaire.

Mère de deux (02) enfants et Coiffeuse de profession à Bouladè Lamba, Hodalo s’est fait un chemin en réalisant son principal rêve, celui d’ouvrir son salon, grâce aux transferts monétaire et aux mesures d’inclusion économique du projet FA FSB. 

En termes de mesures d’inclusions économiques, rappelons que sur les 20856 ménages ciblés par le projet dans la région de la Kara, 2925 issus de 33 villages ont été subventionnés pour la mise en place des Activités génératrice de revenu.

Le fonds additionnel du projet de Flets sociaux de base est conjointement financé par l’Etat, la Banque mondiale, l’Agence française de développement AFD, pour un investissement d’environ 18 milliards FCFA.

[Pour vos besoins de reportages et de publicités, contactez le site web actubilan.tg au 00228 90 08 58 17].

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *