Lancé officiellement au Togo le 26 mars 2024 par le Professeur Moustafa Mijiyawa, ministre de la Santé et de l’hygiène publique, le projet Expand Sexual and Reproductive Health (ExpandPF), porté à l’échelle nationale par l’Association Togolaise pour le Bien-être Familial (ATBEF)et la Fédération Internationale pour le Planning Familial (IPPF), sur financement de, l’Agence des États-Unis pour le développement international (USAID), a entrepris une mission de collecte de données de base du 15 au 19 avril 2024 dans les districts de Kloto, Haho et Est-Mono. 

Le but est d’identifier les besoins réels des formations sanitaires et à mettre en place des stratégies efficaces pour améliorer l’accès aux services de planification familiale, de santé sexuelle et reproductive dans la région. 

D’après les données de MICS6 2017 au Togo, le taux de prévalence contraceptive par les méthodes modernes (TPC) est de 23,8% alors que les besoins non satisfaits sont de 33%.

L’activité ExpandPF a pour rôle, l’amélioration de la mise en œuvre des Pratiques à Haut Impact avec un accent particulier sur le changement social, de comportement et le rapprochement des services de planification familial des communautés surtout marginalisées et mal desservies par différentes stratégies dont celles de la distribution à base communautaire et la Contraception des Adolescents et Jeunes. 

Pour les responsables dudit projet, pour y arriver, il est indispensable d’identifier les besoins réels des formations sanitaires préalablement identifiées par les Directeurs Préfectoraux de Santé, en vue d’une mise en œuvre efficace et efficiente. 

La mission de collecte de données de base dans les formations sanitaires des districts de Kloto, Haho et Est-Mono va ainsi sillonner 40 sites d’intervention du projet pour évaluer les capacités des prestataires de services et la qualité des services offerts pour les méthodes de planification familiale à long terme.

Cette action vise à collecter les données fiables et de qualité qui serviront de base à l’élaboration d’un rapport d’évaluation complet, accompagné d’un plan d’amélioration ciblé. 

En collaborant étroitement avec les acteurs locaux et en s’appuyant sur des données probantes, ExpandPF entend contribuer de manière significative à la réduction des besoins non satisfaits en matière de planification familiale et à l’autonomisation des femmes et des jeunes dans la région. 

Mis en œuvre dans quatre pays francophones d’Afrique, notamment en Côte d’Ivoire, en Mauritanie, au Cameroun et au Togo, le projet ExpandPF veut maximiser son influence régionale sur les politiques et les pratiques en matière de planification familiale. 

Financé à hauteur de 49,5 millions de dollars par l’USAID, le projet est piloté au Togo par l’ATBEF pour une durée de 5 ans (2023-2028), et vise non seulement à augmenter la demande de services de planification familiale, mais aussi à renforcer la qualité des services offerts dans les centres de santé en matière de planification familiale et de santé de la reproduction.

[Pour vos besoins de reportages et de publicités, contactez le site web actubilan.tg au 00228 90 08 58 17].

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *